etudiants en pharmacie a vos plumes

echanges entre etudiants en pharmacie
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prix Nobel de chimie, coloration de cellules sans fixation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yasmine
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 29
Localisation : au 2ème étage de l'admin
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Prix Nobel de chimie, coloration de cellules sans fixation   Mer 8 Oct - 14:33

Elles sont brillantes les découvertes couronnées ce matin par le Nobel de Chimie. Littéralement. Depuis quinze ans, elles éclairent toute la recherche en biologie, révélant à l’œil et l’intelligence humaines, l’invisible: la vie d’un gène, l’itinéraire d’une cellule, le destin d’une protéine.


Ces découvertes s’articulent autour de trois lettres: GFP pour « green fluorescent protein », une protéine fluo empruntée par la science à une… méduse. Les trois chercheurs américains qui ont su la mettre au service de la connaissance - Osamu Shimomura (Marine Biological Laboratory et Boston University Medical School), Martin Chalfie (Columbia University), et Roger Tsien (University of California, San Diego) - ont été récompensés par le jury de Stockholm. L’un après l’autre, ils ont contribué à transformer cette protéine infime en un outil de routine de tous les laboratoires de biologie du monde. Grace à elle, grace à eux, il est possible de « voir » vivre l’infiniment petit, au cœur des cellules.

Le pionnier de cette aventure, c’est Osamu Shimomura, aujourd’hui âgé de 80 ans. Jeune étudiant à Kyoto dans les années 50, il est chargé par le directeur de son labo de répondre à une question qui semblerait enfantine si elle n’intriguait déja quelques scientifiques américains : pourquoi le mollusque Cypridina, une fois écrasé, devient vaguement fluorescent. En 1956, Shimomura trouve la réponse: l’animal produit une protéine qu’il réussit à isoler. Surprise: in vitro, elle brille 37 000 fois plus que chez l’animal écrasé…

Il part étudier aux Etats-Unis, où il va bientot se retrouver à chasser, dans un port de la côte ouest, une méduse phosphorescente nommée « Aequorea victoria ». Il en pêche 10.000 et en tire une protéine qu’il baptise aequorin, objet d’une publication en 1962, qui brille, verte, sous les UV. Une découverte sympathique et fondamentale qui fait tilt dans l’esprit du biologiste Martin Chalfie : il travaille sur un petit ver transparent, un nématode, et voudrait bien savoir quels gènes s’expriment dans quelles cellules à quel moment de son développement.

Il imagine de les voir à l’œuvre, en leur accrochant le gène de la GFP, comme un mouchard. En 1994, il montre qu’il est possible, via une manipulation génétique. Il place sous un même controle génétique d’activation, le gène de la GFP et le gène dont il veut connaitre la fonction. Chaque fois que le gène inconnu s’active, celui de la GFP fait de même, et leurs deux protéines sont trahies, dans les cellules où elles sont produites, par la fluorescence de la GFP. Sous un microscope éclairé par des UV, on peut les voir briller.

Avec Roger Tsien, on verra encore mieux. En technicolor. Le biologiste bricole la composition moléculaire du gène de la GFP jusqu’à disposer de protéines fluo de toutes les couleurs. On peut dès lors imaginer de les introduire en même temps dans le génome d’une souris, de façon à marquer plusieurs gènes et révéler simultanément leur activité. Des chercheurs de Harvard l’on fait. Ils ont produit des photos de cerveau de souris colorés comme un arc-en-ciel, chaque couleur révélant des gènes différents, et donc des types cellulaires distincts… C’était en 2007, une petite révolution à la une de la revue «Nature», quarante ans après la découverte d’une protéine fluo, à Kyoto, dans le broyat d’un mollusque obscur, ou presque.



Elle mérite largement un prix Nobel, une telle découverte, c'est une vraie révolution pour l'étude des mécanismes de développement de certaines maladies tel que le cancer.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yasmine
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 29
Localisation : au 2ème étage de l'admin
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Prix Nobel de chimie, coloration de cellules sans fixation   Mer 8 Oct - 14:35

Citation :
Ne pas confondre aéquorine et GFP. La méduse émet sa propre lumière, bleue, grâce à l'aéquorine, par une réaction chimioluminescente (mais différente du système à luciférase généralement rencontré). Cette lumière bleue, peu visible ?, est convertie en lumière verte par une protéine fluorescente, la fameuse GFP. Qui n'émet donc pas intrinsèquement de lumière. Petite protéine non toxique, le gène de cette GFP est facilement intégrable dans d'autres organismes, comme 'rapporteur' du succès de la transgénèse justement. L'aéquorine, sensible à la présence d'ions calcium (facteur déclenchant de l'émission lumineuse), est utilisable dans l'étude des flux de calcium (contractions des cellules musculaires, synapses, etc.). Mais emploi plus limité, d'autant plus qu'elle est très fragile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
carino
super posteur
super posteur
avatar

Nombre de messages : 430
Age : 34
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Prix Nobel de chimie, coloration de cellules sans fixation   Jeu 9 Oct - 8:47

trés interessante comme découverte on va voir ou ils vont aller avec? la science n'a pas de limites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prix Nobel de chimie, coloration de cellules sans fixation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prix Nobel de chimie, coloration de cellules sans fixation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur le Supergun Small Cab
» Prix Nobel hors-série spécial Morandini gate
» 21e prix Nobel du forum
» Grand prix AJEC
» kofXII prix avec ou sans systeme x2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
etudiants en pharmacie a vos plumes :: Etudiants en pharmacie a vos plumes-
Sauter vers: